Skip to main content
Former Curvature Vice President of Business Development and Global Marketing
Date: Mars 18, 2016

Briser le mythe des cinq ans, imposez votre propre cycle de renouvellement

« Mange un noyau de cerise et un arbre va te pousser dans le ventre ! »

 Je suis prêt à parier que vous êtes nombreux à avoir entendu cela lorsque vous étiez enfant. Si vous êtes comme moi, vous l'avez probablement cru, puis vous avez grandi et avez compris que certains de ces mythes de l'enfance ne sont pas vrais. Ou alors, vous attendez encore que le chewing-gum que vous avez avalé accidentellement il y a sept ans refasse surface. Mais les mythes de l'enfance ne sont pas les seuls à encourager les modes de comportement. Nous voyons les mythes apparaître sur tous les paysages commerciaux, y compris le secteur informatique. S'il y en a un en particulier, c'est le mythe des cinq ans : 

 Ce « cycle » auquel je fais allusion est celui du processus d'achat de nouveaux équipements réseau tous les cinq ans. Celui-ci peut sembler logique lorsque l'on achète des serveurs et du stockage. Cependant, lorsqu'il s'agit d'équipement réseau, il s'agit d'un mythe perpétué par les fabricants OEM eux-mêmes.  Comme si cela ne suffisait pas, ce mythe très coûteux, car personne ne souhaite acheter ce dont on a nul besoin, est souvent contraint par les DSI en raison de stratégies accélérées d'arrêt du support technique. Repensez à ce que l'on vous a dit lorsque vous avez acheté un produit. Généralement : « Ce produit a un temps moyen entre défaillances (MTBF) de 35 ans ! »  Cinq ans après l'achat arrive l'annonce de fin de vie qui donne également le terme à l'assistance.  Cela ne défie-t-il pas toute raison ?  

 Ceci étant dit, nous arrivons à plus de sagesse.  Plusieurs des bureaux d'analystes indépendants principaux (Gartner, Forrester, etc.) ont émis des rapports informant les DSI que ce cycle de trois à cinq ans est souvent dilapidateur, car vos équipements réseau peuvent généralement durer entre sept et dix ans, et parfois même plus. Les équipements réseau sont très différents des serveurs et du stockage. Ils sont conçus pour la qualité, la performance, et le plus important, pour la longévité.   La plupart des équipements réseau sont à semi-conducteurs, n'ont pas de pièces amovibles, fonctionnent avec moins de chaleur que les serveurs et le stockage et ont des temps moyens entre défaillances plus longs. En outre, et il n'y a pas de loi de Moore dans la commutation, et des millions de personnes n'ont besoin que de connexions 10/100 Go dans les sociétés, ce qui correspond au même besoin qu'il y a dix ans.  Il en est de même avec le 1 Go : lorsque les nouveaux switches 3750X sont sortis, combien de personnes avaient réellement besoin que l'on ajoute des ports 10 Go à leur commutateur 3750G ?  Bien sûr, il fallait les acheter pour les 10 % de personnes qui en avaient besoin.

 Selon Forrester Consulting, 79 % des organisations réactualisent leur infrastructure réseau tous les 1 à 5 ans. Un énorme pourcentage d'entreprises (85 %) admettent qu'elles garderaient leur équipement plus longtemps si le fabricant continuait à en assurer l'assistance.

 Je suis donc en mesure de vous dire que ce mythe des cinq ans pour le réseau est un mythe très coûteux.

 Nous pensons que vous devriez être en mesure de garder ce qui fonctionne en bénéficiant d'une assistance. Chaque société a un environnement informatique unique. Il est donc inefficace d'établir des généralités en ce qui concerne les cycles de réactualisation.  Recherchez des solutions de prise en charge complète des équipements de générations actuelles et précédentes aussi longtemps que vous souhaitez les garder. Recherchez en permanence des options d'assistance qui correspondent à votre réseau unique. Parlez à des ingénieurs qui comprennent l'infrastructure de votre réseau et demandez des avis extérieurs aux contrats des fabricants OEM.

La liberté de choisir vos propres cycles de réactualisation vous rend le contrôle de votre réseau. Et ce n'est pas un mythe.

Share this article