Skip to main content
Former Curvature Vice President of Business Development and Global Marketing
Date: Janvier 14, 2016

Trouver la juste place pour Curvature

Curvature est à l'écoute pour réduire vos opex et capex

Alors que Curvature prépare ses programmes marketing stratégiques pour 2016, nous avons fait le bilan des événements, campagnes et évolutions du secteur qui ont créé la plus forte dynamique pour nous l'an dernier. Notre participation opportune à six événements Gartner, que nous avons également parrainés, aux États-Unis et dans la région EMEA, notamment au Gartner Data Center Summit , Gartner Symposium/ITExpo et le Gartner IT Financial, Procurement and Asset Management (ITFiPAM, se distingue tout particulièrement.

Dans un précédent article, j'ai évoqué la place centrale qu'a occupée la tierce maintenance dans le discours d'introduction de Gartner lors de son événement sur le financement des ressources informatiques à Londres. Un discours aux accents de vérité que nous n'avons pas été les seuls à approuver, à en juger par les nombreux hochements de tête dans la salle bondée. Nous étions au bon endroit au bon moment.

Lors de nos participations, expositions et prises de parole à chaque événement Gartner, nous avons remarqué un intérêt grandissant pour les solutions de Curvature visant à aider les entreprises à réduire leurs CAPEX et OPEX, à gagner en flexibilité et à mieux contrôler leurs ressources informatiques. Les séances animées par Curvature ont fait partie des débats les plus populaires et les mieux classés de chaque événement.

En outre, les participants sont venus sur notre stand sur les conseils des analystes de Gartner, qui leur avaient suggéré de consulter directement Curvature pour découvrir comment prolonger la durée de vie de leurs équipements. Nos différentes équipes commerciales ont eu des discussions fructueuses avec des décideurs importants. De toute évidence, notre message avait été entendu.

Des vice-présidents, DSI et responsables des acquisitions très motivés nous ont fait part des difficultés fiscales et opérationnelles plus ou moins importantes qui découlaient des contrats de maintenance rigides des OEM ou de l'obligation de mettre à niveau leur équipement prématurément. Par ailleurs, l'évocation de nos expériences de travail avec des entreprises internationales a semblé toucher un point sensible : si d'autres entreprises arrivent à tirer des avantages importants de nos solutions, alors que pouvons-nous faire pour augmenter leurs profits ?

Après avoir passé des années à lutter contre les messages des OEM basés sur la peur, l'incertitude et le doute pour essayer d'exister, Curvature a enfin trouvé sa place. Les nouveaux partisans de Curvature, analystes du secteur et membres d'entreprises Global 1 000 de premier plan, adhèrent à notre proposition de valeur et font une place à Curvature dans les discussions et décisions informatiques actuelles.

Notre place, nous l’avons trouvée au bon moment, dans un secteur en proie à d'importants bouleversements. La désagrégation des solutions matérielles et logicielles pousse en effet les entreprises à se tourner vers des architectures informatiques ouvertes et flexibles, au détriment des systèmes propriétaires et fermés des OEM. La banalisation du matériel informatique desserre l'emprise des OEM sur leurs clients et ouvre la voie à la maintenance indépendante et aux services professionnels de Curvature.

Nous pouvons dire avec certitude que le secteur sera en constante évolution dans un avenir proche. La virtualisation a déjà révolutionné les infrastructures des centres de données, et la vague de nouveaux acteurs de la virtualisation du stockage et des serveurs continuera à booster les économies d'échelle et à favoriser la flexibilité. Parallèlement, l'essor des infrastructures hyperconvergées laissera une marque indélébile dans le paysage  informatique.

Avec l'arrivée de nouveaux fournisseurs de solutions, spécialistes des logiciels et fabricants d'équipements sur le marché, les changements continueront à intervenir à un rythme soutenu. Les transformations informatiques actuelles sont un signe positif pour Curvature, car elles reflètent la volonté des décideurs de remettre en question le statu quo qui profitait jusqu'à présent aux équipements et aux services de maintenance des OEM.

Désormais à sa juste place, Curvature est idéalement positionné pour aider les dirigeants d'entreprises à mieux se préparer au changement et à optimiser leur environnement informatique à l'aide de moyens surprenants et inédits.

Quelles transformations informatiques prévoyez-vous pour 2016 ? Envoyez-moi un message à JZanardi@Curvature.com pour me faire part de votre stratégie d'adaptation au changement. Je suis sûr qu'il y a aussi une place pour nous à vos côtés.

Share this article