Chatter en direct

Email

Appeler

Demander un devis

Impact de la COVID-19 sur le secteur du commerce de détail - Implications pour la technologie et les infrastructures

La COVID-19 a changé le comportement des consommateurs presque instantanément. Le commerce de détail reste l’un des secteurs les plus touchés. Les détaillants jugés « essentiels » ont dû réagir rapidement aux changements de comportement des consommateurs en temps réel. Quant à ceux qui n’étaient pas considérés comme « essentiels », ils ont dû trouver d’autres moyens de générer des revenus ou d’apporter des changements à leur expérience client au moment de leur réouverture. La notion de praticité est devenue encore plus importante et a pris un nouveau sens.

Certains détaillants ont mieux résisté que d’autres à la crise, comme le montre l’annonce des résultats du deuxième trimestre 2020. Le secteur du commerce de détail a vu un grand nombre de fermetures de magasins en 2019, même parmi les marques considérées comme à succès. En outre, les changements rapides du comportement des consommateurs dus à la pandémie ont obligé les détaillants à s’adapter et à ajuster (et dans de nombreux cas à accélérer) leur approche de la technologie et des infrastructures.

L’adoption accélérée du commerce électronique dans la vente au détail

Aux États-Unis, le commerce électronique devrait croître de 18 % en 2020, pour atteindre 14,5 % des ventes au détail en 2020, selon eMarketer. Les grands détaillants comme Wal-Mart et Home Depot, qui ont investi dans la technologie pour soutenir l’expérience du commerce électronique, ont vu leurs revenus augmenter de manière significative grâce à ces canaux. De nombreux petits détaillants spécialisés ont dû investir rapidement dans la mise en œuvre du commerce électronique. Les détaillants ayant des capacités de commerce électronique bien établies continuent de connaître une croissance en ligne rapide et accélèrent prudemment leurs investissements dans le commerce électronique pour offrir une meilleure expérience numérique aux clients.

Exploiter les données pour mieux comprendre les clients et améliorer leur expérience

Les détaillants ont toujours collecté des données sur les points de vente et effectué des analyses complexes pour comprendre ce qui se vend dans les magasins/en ligne et les préférences des clients pour un canal spécifique. Toutefois, ce sont les données provenant d’autres sources, telles que les données de localisation et le positionnement en intérieur, qui se sont révélées inestimables lors de la crise de COVID-19 pour assurer la sécurité des employés et des clients. Les détaillants peuvent mieux interpréter les mouvements entre le magasin et les lieux d’habitation. Il existe même une nouvelle technologie d’IA qui aide les détaillants et les acheteurs à maintenir la distance sociale.

L’accélération du transfert de données continuera d’être importante à mesure que les détaillants développeront leurs aspirations numériques et offriront une expérience client plus riche. Les détaillants tournés vers l’avenir s’intéressent aux transformations sans fil proposées par la 5G et le Wi-Fi 6. Ces détaillants préparent dès à présent le terrain et étudient les applications basées sur ces technologies. En outre, les investissements dans l’hybride et le multi-cloud continuent de répondre aux besoins des entreprises en matière de circulation et d’utilisation de toutes ces données.

Utilisation accrue des options omnicanal telles que le Click & Collect et la livraison le jour même

Les consommateurs ont migré vers des activités « low touch » et ont l’intention de les utiliser à l’avenir, selon McKinsey & Company. Des services tels que la livraison des courses, les caisses en libre-service, le Click & Collect et le drive ont vu leur adoption et leur utilisation augmenter, et les consommateurs ont l’intention de continuer à utiliser ces services dans un monde post-COVID-19. Les détaillants avisés continuent d’investir dans ces options, tout en étant à l’écoute des consommateurs pour améliorer leur expérience.

Améliorer la chaîne d’approvisionnement en augmentant la flexibilité, la visibilité et l’automatisation

Les chaînes d’approvisionnement ont connu des perturbations sans précédent pendant la crise de COVID-19, entraînant des ruptures de stock de nombreux produits d’épicerie et de nettoyage. Les détaillants ont procédé à des ajustements par le biais de cinq moyens en temps quasi réel, y compris la sécurisation de l’approvisionnement, la réorientation des stocks et l’augmentation des capacités. En outre, ils ont dû le faire en équilibrant l’agilité et la flexibilité, tout en assurant une prestation fiable. Pour atténuer les perturbations, les détaillants développent le partage de données avec d’autres acteurs clés de la chaîne d’approvisionnement. L’intervention manuelle a largement aidé à résoudre ces problèmes. Une étude récente par l’université de Warwick et Blue Yonder, avec les points de vue de plus de 100 détaillants mondiaux, souligne la nécessité pour les détaillants d’investir dans la création de chaînes d’approvisionnement plus flexibles, plus visibles et plus automatisées et la manière dont des technologies telles que l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique joueront un rôle clé pour aider les détaillants à faire face aux perturbations futures, tout en répondant aux attentes des clients.

Trouver des moyens de financer les investissements dans les infrastructures technologiques

L’accélération des investissements dans la technologie pour faire face aux effets de la COVID-19 mentionnés ci-dessus est essentielle, non seulement pour la survie mais aussi pour la croissance. Pour financer ces investissements technologiques, les détaillants cherchent à réduire les coûts des infrastructures et des opérations informatiques. Curvature constate une demande accrue de services de conseil visant à analyser les dépenses informatiques et l’utilisation des services d’infrastructure actuellement consommés et à générer des suggestions d’optimisation des coûts à court, moyen et long termes. Curvature a remarqué que de nombreux clients du secteur du commerce de détail repensaient leurs services d’infrastructure et envisageaient des services comme la Plateforme de services d’infrastructure intégrée numériquement (D2S) pour rester flexibles, alors que l’activité favorise l’innovation et est rentable.

Nous aimerions discuter de la manière dont Curvature peut vous aider à répondre aux besoins des consommateurs tout en fournissant les services d’infrastructure d’entreprise nécessaires pour vous permettre d’être plus agile.

Twitter Facebook LinkedIn
2810 Coliseum Centre Drive Suite 600 28217 Charlotte, NC
+1(704)921-1620 [email protected]