Aller au contenu principal
General Manager, EMEA
Tags:
Date: mer 07/11/2018 - 03:10

Comment créer de la certitude dans des temps incertains

Comment créer de la certitude dans des temps incertains

Je suis certain d’une chose ces jours-ci : les entreprises sont plus que jamais confrontées à des bouleversements majeurs. Bien que ces bouleversements touchent le monde en général, l’Union européenne a particulièrement du mal à évaluer les conséquences de « l’effet Brexit ».

Deux ans après que le Royaume-Uni a voté la sortie de l’UE, les entreprises sont encore sous le choc et se préparent pour la suite, tout en cherchant à y voir plus clair pour aller de l’avant. En ce qui concerne les investissements informatiques, le meilleur conseil que nous pouvons vous donner est de faire preuve de prudence et, si possible, d’éviter toute dépense d’investissement conséquente.

Après tout, il n’est pas nécessairement judicieux d’investir massivement dans du matériel et des mises à niveau technologiques au vu des bouleversements à venir. Il serait au contraire plus prudent de prolonger la durée de vie utile des équipements informatiques existants jusqu’à ce que l’économie soit redevenue plus stable et plus prévisible.

En réalité, garder son ancien matériel plus longtemps n’est pas qu’une façon de survivre au Brexit, c’est une stratégie sensée de manière générale. Ce n’est simplement pas une option dont vous entendez parler tous les jours, et pour cause, cela fait des décennies que les fabricants poussent les clients à effectuer des mises à niveau informatiques prématurées. Plutôt que d’adhérer à la norme, qui consiste à renouveler le matériel tous les trois-quatre ans, exploitez le matériel existant plus longtemps. La plupart des équipements réseau et des datacenter sont fiables et productifs bien plus longtemps que les durées de vie recommandées par les fabricants.

Adopter cette approche maintenant est franchement une sage décision étant donné l’avenir incertain qui se profile. Conserver le matériel informatique plus longtemps est une excellente stratégie pour réduire les dépenses d’investissement. Commencez donc par réévaluer vos équipements actuels et redéfinissez les politiques d’achat de longue date.

En nous basant sur plus de trente ans d’expérience et après avoir satisfait quelque 15 000 clients dans le monde entier, nous constatons que la plupart des organisations n’ont pas besoin du nec plus ultra informatique pour répondre aux besoins de leur activité. L’important est de comprendre votre activité et de savoir si vous avez réellement besoin des processeurs les plus rapides et des technologies de pointe pour prendre en charge les applications stratégiques. Si ce n’est pas le cas, gardez votre matériel plus longtemps et évitez les dépenses d’investissement.

Cherchez également des moyens de réduire vos dépenses d’exploitation en optant pour des services de tierce maintenance proposés par des fournisseurs indépendants. La tierce maintenance est une stratégie qui gagne rapidement en popularité pour réduire à la fois les dépenses d’investissement et les dépenses d’exploitation. Une fois la garantie initiale du fabricant expirée, envisagez la tierce maintenance et considérez la possibilité de réduire de moitié les coûts de maintenance.

Bien que je ne connaisse aujourd’hui aucune entreprise qui puisse se permettre de négliger de telles économies sur les dépenses d’investissement et d’exploitation, ce n’est que le début. Les principaux fournisseurs de tierce maintenance sont heureux d’effectuer un audit indépendant de votre environnement informatique actuel pour déterminer au mieux les postes où les économies sont possibles. Cet audit doit inclure un inventaire complet de vos équipements informatiques ainsi que des suggestions pour la suite et des recommandations. Les fournisseurs les plus malins utilisent des outils d’analyse automatisés pour montrer les domaines où la tierce maintenance a le plus gros impact.

Dans la plupart des cas, une stratégie de maintenance hybride est recommandée. Celle-ci combine la maintenance fabricant existante là où cela est nécessaire et la tierce maintenance pour le matériel de génération précédente. La stratégie inclut généralement l’utilisation de pièces de rechange gérées et l’optimisation de l’utilisation du matériel d’occasion. La tierce maintenance est parfaitement adaptée pour protéger les équipements qui remplissent encore leur mission, mais qui ne sont plus couverts par la garantie initiale.

Les fournisseurs tiers peuvent également regrouper tous vos contrats de maintenance pour rationaliser la gestion. En outre, les principaux fournisseurs de tierce maintenance peuvent s’assurer que vous disposez d’accords de niveau de service adaptés pour chaque appareil. Cela permet de réduire les risques, mais garantit également que vous ne payez pas trop pour certains équipements et trop peu pour d’autres.

Dans ces temps incertains, ajouter la tierce maintenance à votre environnement contribue non seulement à économiser de l’argent et à assurer une certaine stabilité, mais cela envoie aussi un message clair aux fabricants : le temps des mises à niveau imposées et des augmentations des coûts de maintenance non négociables est révolu.

Adopter la tierce maintenance est une stratégie sûre, j’en suis convaincu.

Questions? Comments?

Talk to our team of expert engineers, product managers, and technicians by emailing us at experts@curvature.com