Chatter en direct

Email

Appeler

Demander un devis

Mise au rebut des équipements informatiques : passer du chaos à l'opportunité

Chaque responsable de datacenter a pour préoccupation la question de la mise au rebut des équipements informatiques (ITAD, IT Asset Disposition). Toutefois, sauf lorsque Arrow Electronics quitte cette activité, ce n’est pas un sujet qui fait souvent la une des journaux. Il s’agit d’une décision surprenante, car la mise au rebut responsable des ordinateurs, des matériels réseaux, des équipements en datacenter et du matériel mobile a connu une hausse importante, alimentée principalement par le nombre croissant des migrations vers le cloud.

Mais si Arrow crée le chaos en abandonnant brusquement cette activité, cela crée aussi une opportunité. L’activité de mise au rebut a été dynamisée et il reste encore beaucoup d’options viables pour les entreprises qui cherchent à se départir de leurs équipements, ce qui renouvelle la demande pour les organisations qui proposent ces services. Selon Gartner, « The global ITAD continues to evolve, with growing compliance risk and dramatic shifts in product types and volumes »i

Les organisations qui réfléchissent à ce qu’elles doivent faire devraient commencer par répondre à ces cinq questions :

Quelle est aujourd’hui votre politique de mise au rebut ?

Il est impératif d’avoir une politique bien définie. Selon Gartner, « IT asset managers who manage IT asset disposition (ITAD) continue to struggle with the two material categories of ITAD risk: Data security (thorough data sanitization of all data-bearing assets) and proper environmental recycling. »ii

Une politique bien définie en matière de mise au rebut devrait avant tout déterminer si le processus est mieux géré en interne ou par des fournisseurs externes. À une époque où les budgets informatiques sont serrés et les ressources en personnel limitées, de plus en plus d’organisations font appel à des tiers. Pour utiliser une analogie avec l’industrie automobile, il est plus simple et moins compliqué de demander à quelqu’un d’autre de vendre votre vieille voiture que de le faire vous-même.

Comment choisir un fournisseur de services de mise au rebut ?

Pour déterminer le fournisseur optimal pour répondre à vos besoins spécifiques, concentrez-vous sur les services de mise au rebut dont vous avez besoin. Recherchez un fournisseur qui pose autant de questions que vous afin de mener une réflexion commune.

Faites aussi appel à l’expertise de vos collègues. Par exemple, Curvature fournit depuis des années des services de mise au rebut dans la zone EMEA pour une société pharmaceutique renommée. Les américains l’ignoraient jusqu’à ce que le sujet fasse surface dans une conversation au sujet d’un projet sans rapport. Après discussion, il a été facile de transférer la responsabilité de la mise au rebut des équipements basés aux Etats-Unis à Curvature, qui peut tout gérer au niveau mondial en prenant en considération les diverses politiques locales de gestion des déchets électroniques.

Quelles sont vos politiques de sécurité des données ?

Aucune entreprise ne veut faire la une des journaux en matière d’atteinte à la protection des données. Garantir la sécurité des données est un enjeu de taille et doit être traité comme tel. Si la situation de votre entreprise n’est pas claire, rassemblez les parties prenantes et déterminez les meilleures pratiques. Les principaux fournisseurs de services de mise au rebut proposent l’effacement ou la destruction des dispositifs contenant des données.

Quel est votre cycle de rafraîchissement ?

Il est important de déterminer la fréquence des mises à niveau des matériels réseaux et de datacenters, car le calendrier a une incidence directe sur la valeur des équipements à éliminer. Par exemple, la plupart des équipements réseau sont renouvelés tous les trois à cinq ans, car c’est la durée de la garantie de base proposée par le constructeur. C’est aussi le moment idéal pour obtenir la valeur maximum du matériel concerné en le revendant sur le marché secondaire. Pour les datacenters, les améliorations et les mises à niveau peuvent être plus rapides : une durée de trois ans est la norme permettant de récupérer une valeur optimale.

Dans de nombreux cas, les équipements concernés ont une valeur maximale lorsque la mise au rebut obéit au modèle de l’atelier de cannibalisation. Lorsqu’ils sont utilisés comme source d’approvisionnement de composants individuels, les actifs mis au rebut ont plus de valeur que s’ils étaient laissés intacts. Curvature est la seule entreprise offrant des services de mise au rebut à acheter le matériel et les pièces, et à rendre à ses clients l’avantage ce que cela représente en matière de tarif de reprise.

Etes-vous à la recherche d’alternatives ou d’options flexibles ?

Si vous songez à faire affaire avec un nouveau fournisseur, lancez un ou plusieurs projets pilotes. Curvature a récemment pris part à cette démarche, qui avait été initiée par une entreprise mondiale très grande et très connue. Trois projets pilotes ont été lancés dans trois parties différentes du monde parce que l’entreprise voulait voir si l’expérience donnerait les mêmes résultats quel que soit le lieu.

Lorsque le projet pilote a été jugé fructueux, Curvature a obtenu d’autres contrats dans le cadre d’une relation qui s’est transformée en une relation durable.

Question supplémentaire : Que pouvez-vous faire d’autre pour nous ?

Demandez à n’importe quel responsable d’infrastructure et d’exploitation s’il traite avec trop de fournisseurs, et dans la plupart des cas, vous connaissez la réponse. Informez-vous aussi sur les autres services que la mise au rebut des équipements informatiques.

Curvature assiste régulièrement ses clients dans le monde entier avec de nombreux services professionnels, comme la tierce maintenance, qui prolonge le cycle de vie des équipements informatiques de plusieurs années avant leur éventuelle mise au rebut, ce qui permet de bénéficier d’économies substantielles en termes d’exploitation et d’investissement. D’autres services complémentaires vont de la migration des datacenters à l’évaluation sans fil, en passant par la logistique, le fret et l’assistance en personnel temporaire.

Les fournisseurs de services de mise au rebut gagnent en importance en tant que partenaires stratégiques dans la gestion complète du cycle de vie informatique des datacenters et des équipements réseau. Bien que la mise au rebut soit le dernier segment du cycle de vie des actifs informatiques, elle requiert une attention particulière en raison des risques considérables liés à la sécurité et à la marque de l’entreprise.

Pour en savoir plus sur le marché de la mise au rebut, consultez la recherche de Gartner, Market Guide for IT Asset Disposition en remplissant le formulaire ci-dessous.

i.Gartner, Market Guide for IT Asset Disposition, 26 juillet 2018, Rob Schafer, Christopher Dixon.
ii.Gartner, Market Guide for IT Asset Disposition, 26 juillet 2018, Rob Schafer, Christopher Dixon.
Gartner does not endorse any vendor, product or service depicted in its research publications, and does not advise technology users to select only those vendors with the highest ratings or other designation. Gartner research publications consist of the opinions of Gartner’s research organization and should not be construed as statements of fact. Gartner disclaims all warranties, express or implied, with respect to this research, including any warranties of merchantability or fitness for a particular purpose.
GARTNER is a registered trademark and service mark of Gartner, Inc. and/or its affiliates in the U.S. and internationally, and is used herein with permission. All rights reserved

 

Twitter Facebook LinkedIn
2810 Coliseum Centre Drive Suite 600 28217 Charlotte, NC
+1(704)921-1620 [email protected]