Curvature utilise les cookies pour améliorer votre expérience d’utilisateur. En continuant d’utiliser notre site vous nous donnez la permission d’utiliser des cookies.

Chatter en direct

Email

Appeler

Demander un devis

Repensez votre stratégie de maintenance et de support informatique

Quelle est votre stratégie actuelle d’achat de matériel ? Faites-vous tout simplement toujours pareil qu’avant ? Et si vous examiniez votre environnement informatique sous un angle différent, en vous concentrant davantage sur ce qui convient le mieux à votre entreprise et à votre budget ? Quel type d’entreprise pourriez-vous contribuer à développer si vous adoptiez un mental tourné vers la croissance en ce qui concerne votre matériel et votre stratégie de maintenance, au lieu de vous en remettre au constructeur ?

TCet exercice de réflexion doit s’appliquer à toutes les étapes du déploiement, de la gestion et de la maintenance des actifs informatiques : mise à niveau des composants, prolongation de la durée de vie utile des équipements existants, introduction de la tierce-maintenance et ré-évaluation des critères de sélection des fournisseurs. Le seul moyen pour que votre entreprise se développe est de mettre en place une stratégie qui encourage le développement et le perfectionnement constants, au lieu d’en rester à des méthodologies fixes. Après tout, comme le dit Google, « On peut toujours faire mieux. » Construire une entreprise performante, c’est continuer à chercher des moyens de croître et d’améliorer ce que vous faites déjà.

Cet état d’esprit s’étend également à l’achat d’équipements, notamment les serveurs, les commutateurs et les routeurs, car tous les matériels informatiques ne sont pas identiques. C’est pourquoi tous les équipements ne doivent pas être traités de la même manière. Vous pouvez réaliser d’importantes économies en vous adressant au marché secondaire pour acquérir du matériel d’occasion. Même s’ils sont « anciens » d’après les fabricants, la plupart de ces produits ont une durée de vie utile de dix ans ou plus à condition d’être correctement entretenus, comme l’admettent à contrecoeur la plupart des constructeurs En fait, c’est en remettant en question les qualificatifs comme « anciens » au sujet de ses équipements qu’une entreprise peut repenser sa stratégie d’approvisionnement dans son ensemble. L’ancienneté du matériel peut fonder une stratégie d’achat d’équipements informatiques qui offre davantage d’occasions d’économies et de croissance.

Comment ? Avant tout, les serveurs actuels et nouveaux, ainsi que les équipements certifiés de génération précédente proposés par tous les principaux fabricants, sont facilement disponibles sur le marché secondaire. Il en va de même pour les commutateurs, les routeurs, la VoIP, les adaptateurs et les cartes d’interface réseau. Selon l’âge et la complexité de l’équipement, les économies peuvent représenter de 50% à 70% du prix remisé du nouveau matériel, d’après les analystes.

Les équipements d’occasion sont souvent livrés entièrement configurés, pré-assemblés et personnalisés, ce qui simplifie considérablement leur déploiement. Les principales entreprises opérant sur le marché secondaire livrent partout dans le monde, généralement le jour ouvrable suivant. Essayez de vous faire livrer dans les mêmes conditions par n’importe quel constructeur.

Les organisations qui commencent seulement à adopter cette stratégie doivent d’abord accepter de réaliser un travail préparatoire. Les leaders du marché secondaire ont lourdement investi dans leurs propres laboratoires de tests pour garantir que tous les équipements sont testés en conditions réelles d’utilisation. Les ingénieurs certifiés soumettent tous les équipements à des tests rigoureux pour assurer une efficacité et une fiabilité qui obéissent aux normes des fabricants, et bien souvent les dépassent.

Pour vous donner un exemple de ce à quoi ressemble un tel investissement, nous vous encourageons à visiter virtuellement notre propre centre de distribution nord-américain ou à vous renseigner sur nos capacités mondiales et sur la façon dont nous nous organisons pour garantir une livraison et un service mondiaux. Il contient plus de 200 millions de dollars de stocks disponibles pour les tests, l’emballage et l’expédition le même jour. Il comporte aussi un centre de test Spirent®, où travaillent des ingénieurs experts certifiés par Cisco en respectant les standards TL 9000 et ISO 9001: 2008. Curvature fournit des équipements entièrement testés et configurés qui peuvent être déployés immédiatement, pour un taux de défaillance vérifié de 0,5%, ce qui est bien en dessous des normes constructeur pour les équipements neufs.

Comment s’engager sur le marché secondaire

Qu’ils recherchent du matériel Cisco UCS ou des serveurs complexes comme les IBM pSeries, les acheteurs avertis prennent les meilleures décisions. Par conséquent, assurez-vous que le fournisseur offre une garantie à vie sur l’authenticité et, le cas échéant, la disponibilité des mises à jour de microprogramme requises. Portez une attention particulière à tous les achats fournis avec des logiciels.

Lorsque vous achetez des serveurs ou autre matériel sur le marché secondaire, assurez-vous de bien comprendre vos charges de travail et de déterminer vos besoins en termes de capacité et de fonctionnalités. Vous n’avez peut-être pas besoin de la puissance d’une Lamborghini pour un serveur destiné à des applications non critiques.

Les fournisseurs réputés du marché secondaire offrent des garanties d’au moins un an sur tous les équipements, proposent le remplacement en 24h, et disposent d’un support technique certifié. Ceci est essentiel car de nombreux constructeurs facturent des frais supplémentaires pour des options comparables à celles-ci. Les principaux acteurs du marché secondaire comprennent aussi l’importance des certifications. Assurez-vous que votre fournisseur peut prouver sa légitimité à l’aide des certifications TL 9000, ISO 9001 et ISO 27001.

Enfin, passez en revue toutes les options de service et de support disponibles auprès des fournisseurs du marché secondaire, car les principaux proposent généralement divers services professionnels, notamment des instructions d’installation et de déploiement.

La nécessité d’innover

Aujourd’hui, tant d’organisations parlent de la nécessité d’innover qu’elles répandent des idées fausses. Innover ne signifie pas donner la primeur à la nouveauté ni augmenter vos dépenses. Il existe des moyens d’innover en restant dans les limites du budget. Les entreprises du marché secondaire considèrent votre réseau, vos datacenters et vos environnements de stockage en adoptant un point de vue holistique, car une décision dans un domaine peut impacter l’autre.

Par exemple, un fournisseur international de produits ménagers a constaté que l’adoption de serveurs d’occasion lui permettait d’économiser 20% sur les achats futurs sans impact sur ses 99,8% de disponibilité. L’argent économisé a été affecté à des pare-feu de qualité supérieure, qui proposent davantage de fonctionnalités tout en renforçant les niveaux de sécurité.

Encore une bonne nouvelle : le marché secondaire fonctionne dans les deux sens. Ne négligez pas la question de la mise au rebut et la récupération des équipements obsolètes. Selon le fournisseur avec qui vous décidez de travailler, la mise au rebut de l’équipement n’entraîne pas forcément de coût supplémentaire. Les fournisseurs de tierce-maintenance, comme Curvature, proposent des services pour mettre hors service et au rebut en toute sécurité les équipements obsolètes ou inutilisés. Avec Curvature, la mise au rebut d’actifs informatiques peut transformer un ancien matériel en moyens de payer de nouveaux équipements ou services. Les appareils peuvent être réutilisés, revendus ou recyclés en toute sécurité. Échangez votre matériel informatique déplacé ou indésirable au lieu de le casser et retrouvez de l’argent.

Éviter les nouveaux serveurs ?

Gartner recommande « Strategy No. 10: Avoid New Servers Altogether by Optimizing Mode 1 and Mode 2 Operations. »1

Les analystes suggèrent d’éviter les nouveaux serveurs en optimisant les opérations en modes 1 et 2.2 À l’aide des outils de gestion de l’information (ITIM, IT Information Management), vous pouvez rapidement mesurer l’utilisation et la capacité réelles des composants tout en libérant de la capacité supplémentaire en éliminant les serveurs « zombies ». Étant donné que les serveurs inutilisés ou sous-utilisés exécutent souvent des applications non maintenues, concentrez-vous sur la suppression de ces actifs ou sur leur transfert vers des hôtes virtualisés ou conteneurisés.
Pour les environnements en mode 2, passez aux conteneurs d’applications pour optimiser les taux d’utilisation de votre infrastructure. Les conteneurs éliminent l’impact sur les performances associé aux machines virtuelles tout en permettant une densité d’occupants plus élevée sur les hôtes du serveur. N’oubliez pas que cette approche peut nécessiter des modifications de l’infrastructure et des stratégies d’exploitation.
En fin de compte, tout est question d’opinions et d’options. Tout le monde a son opinion. Par conséquent, lorsque vous cherchez de nouvelles méthodes d’approvisionnement, écoutez, en particulier celles qui ne sont pas liées à un constructeur ou à une méthode. En ce qui concerne les options, il faut commencer par ne pas se sentir obligé de mettre à niveau quoi que ce soit avant que cela ne soit réellement nécessaire. Fin de vie ne signifie pas fin du monde. Cela signifie au contraire que vous avez d’autres options qui peuvent vous donner la possibilité de donner la priorité à votre entreprise.

Voulez-vous en savoir plus ? Lisez le document Gartner : 10 Ways to Reduce the Cost of Acquiring Servers

 


1Selon Gartner, « For infrastructure supporting Mode 1 operations, servers and virtual machines that are deployed but idle represent a significant fraction of the total installed base. Use IT information management (ITIM) tools to monitor component usage and capacity, and free up capacity by hunting down and eliminating these “zombie” servers. Unused or underutilized servers often run unmaintained applications, which can be retired or shifted to virtualized or containerized hosting. » Gartner, 10 Ways to Reduce the Cost of Acquiring Servers, Daniel Bowers, 27 octobre 2017.

2Selon Gartner, « The secondary market, also called the “used-hardware market,” can offer significant savings on server hardware. Secondary market resellers offer both refurbished and “new in box” products. Such hardware is best for use with noncritical and disaster recovery use cases, especially when hardware is particularly expensive, or you are purchasing models or configurations similar to ones you already own. Depending on the age and complexity of the equipment, savings can be 50% to 70% off the discounted price of new hardware. » Gartner, 10 Ways to Reduce the Cost of Acquiring Servers, Daniel Bowers, 27 octobre 2017.

GARTNER est une marque déposée et une marque de service appartenant à Gartner, Inc. et / ou ses filiales aux États-Unis et dans le monde entier. Elle est utilisée aux présentes après autorisation préalable. Tous droits réservés.

Twitter Facebook LinkedIn
2810 Coliseum Centre Drive Suite 600 28217 Charlotte, NC
+1(704)921-1620 [email protected]